Transition énergétique : volonté générale ou addition de volontés individuelles ?

Il y a ceux qui voient le monde comme un ensemble d’individus mis les uns à côté des autres et dans ce cas, ce qui change le monde par tous petits pas ce sont les volontés individuelles prises distinctement.

Et puis il y a ceux qui voient le monde comme un ensemble d’individus rassemblés dans une forme collective comme par la magie d’un contrat et dans ce cas, ce qui change le monde par des pas conséquents (qui parfois peuvent être des pas de géants) c’est la volonté générale qui donne l’impulsion et qui est accompagnée par l’effort de chacun.

Dans le cas de la transition énergétique, il y a ceux qui considèrent que l’effort est à faire au niveau individuel : consommer moins, générer moins de déchets, trier les déchets, circuler à vélo, payer une taxe quand on circule à coups d’émission de carbone, etc. Toutes choses nécessaires mais largement, très largement, insuffisantes.

Et il y a aussi, et j’en suis, ceux qui considèrent qu’il y a une impulsion majeure à donner en activant la volonté générale et en l’accompagnant par les efforts individuels.

Un exemple pour illustrer ces props un peu abstraits… L’Etat lance un programme de recherche conséquent sur la question énergétique (production, stockage, transport d’énergies non carbonées, de préférence renouvelables). L’Etat finance en grande partie cet effort contre prise de participations. L’Etat laisse des PME effectuer la recherche et le développement des technologies nouvelles en acceptant qu’il y ait des échecs car, il ne faut se leurrer, il en faut nécessairement pour qu’il y ait succès, pour qu’il y ait innovation de rupture. Et une fois que l’Etat aura initié ce type de volonté collective, il pourra mettre la pression aux volontés individuelles par incitation (les « nudges » des économistes néolibéraux) ou par punition (les taxes faciles à dégainer depuis Bercy, Matignon ou l’Elysée).

Marcher sur la lune ou lancer l’infrastructure connue sous le nom d’internet n’auraient pas été possibles avec des nudges et des taxes. Il a fallu une volonté générale portée par l’Etat avec des moyens conséquents pour y parvenir. Il n’y a aucune raison de ne pas agir de même sur la question énergétique. Non pas une somme de volontés individuelles, mais une volonté collective, osons le dire clairement, une volonté de l’Etat.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s