Etre à nouveau fiers de dire « nous » !

Le 15 mars, 37 000 militants socialistes se sont exprimés sur quatre textes d’orientation de notre parti. Le texte porté par Olivier Faure est arrivé largement en tête avec 48% des voix exprimées. C’est ce texte que j’ai soutenu parce qu’il prépare le mieux la phase qui s’ouvre désormais. Une phase de travail collectif en vue de la redéfinition de nos réponses aux enjeux nouveaux des sociétés contemporaines.

C’est cette même logique qui doit régner dans la fédération de Loire-Atlantique de notre parti. Nous devons réfléchir ensemble aux réponses à apporter à des questions contemporaines majeures telles le travail, la transition énergétique, le cadre républicain, la transition numérique, l’explosion des inégalités, les services publics, etc. Tous ces enjeux et bien d’autres méritent notre attention de militants de gauche. Notre vécu dans nos territoires nous permettra d’imaginer des réponses justes et efficaces. Mais cela ne suffira pas ! Nous aurons besoin d’aller à la rencontre de nos concitoyens. Ecouter ce qu’ils ont à dire sur ces sujets cruciaux pour l’avenir du pays. Ecouter aussi leurs réactions à nos réponses. Car sans ces petites victoires dans les esprits de nos concitoyens, il n’y aura nulle grande victoire dans les territoires que nous sommes appelés à maintenir à gauche, à conquérir ou reconquérir dans les années à venir.

Cette date du 15 mars doit donc à mes yeux être le début de la renaissance du parti socialiste. Dans ce contexte de renouveau et dans mon souci de rassemblement autour d’Olivier Faure, dans l’intérêt de la gauche et du parti, je prends mes responsabilités : je ne souhaite pas rajouter de la division à la division, j’œuvrerai au rassemblement. J’ai donc annoncé hier après-midi à mes camarades socialistes de Loire-Atlantique présents au congrès fédéral que j’avais décidé de ne pas présenter ma candidature à la fonction de premier secrétaire fédéral. Je soutiens la candidature de Dominique Raimbourg. Je sais que son projet pour notre fédération est ambitieux et qu’il saura entraîner nos militants dans la bonne direction. Je sais aussi que j’y apporterai ma contribution en portant notre parole auprès de nos concitoyens ainsi qu’en participant à la rénovation du parti et à son ouverture sur la société.

C’est notre responsabilité collective de travailler ensemble, dans le respect des sensibilités des uns et des autres, pour redonner du sens et s’ouvrir sur l’extérieur, s’ouvrir sur la société, s’ouvrir sur le peuple. En somme redonner de l’espoir par la justesse de notre offre politique et être à nouveau fiers de dire « nous ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s