Révoltes arabes : une leçon de la révolution française

Marcel Gauchet, dans le premier tome de son Avénement de la démocratie (La révolution moderne, Gallimard, NRF, 2007, pp. 116-117) écrit :

La voie fondationnelle est la seule qui s’ouvre devant l’Assemblée à la légalité précaire, qui entend donner une constitution à la France sans avoir été mandatée pour ce faire. Il n’y a que dans le droit primordial des membres de la nation qu’elle peut trouver la source de la légitimité dont elle a besoin. Seuls ces premiers principes avoués de tous sont en mesure de fournir un instrument assez puissant pour imposer la ressaisie pacifique, au profit de la nation, de la souveraineté indûment déposée entre les mains du roi, tout en laissant sa juste place à l’autorité exécutive  dont il demeure le légitime détenteur. Il s’agit de faire parler la liberté et l’égalité des individus, afin de tracer sous leur dictée, en quelque sorte, l’organisation institutionnelle qu’ils exigent comme leur conséquence. On obtiendra de la sorte la constitution la plus incontestable qui soit, de par son entière conformité à la raison et au droit […]. Pour remettre à sa place l’autorité d’un roi, il ne faut pas moins que s’emparer du principe de tous les pourvoir . Il ne suffit pas de faire valoir des droits au regard d’un pouvoir qui leur resterait extérieur. Il est nécessaire de produire le pouvoir à partir de ces droits, afin ensuite d’en distribuer les fonctions conformément à son essence.

Evidemment que l’histoire ne se reproduit pas à l’identique et évidemment que les dictateurs arabes ne sont pas comparables aux rois de France. Il n’en est pas moins que les destructions de régimes, qui se perpétuent quasiment à l’identique depuis l’indépendance des pays arabes, nécessitent une réflexion sur les modalités de la reconstruction d’un nouveau régime. Cette réflexion peut tirer bénéfice de l’histoire (1789 mais aussi 1830 ou surtout 1848 en ce qui concerne la France).

Pourvu que les hommes de l’avenir aient cette intelligence-là… Cela ne semble pas encore être le cas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s