A l’invitation du Bureau français de Taïpei et de l’Institut français dans le cadre du programme d’Alembert, j’ai passé la semaine du 10 octobre à Taïwan pour évoquer la démocratie participative telle que Johanna Rolland et son équipe la développent à Nantes.

Contexte politique

Taïwan a vécu sous la loi martiale de 1949 à 1987. Mis à part un intermède entre 2000 et 2008, depuis 1987 la présidence de la république revenait systématiquement au parti — Kuomintang, KMT — qui avait régné sur l’île depuis 1945.

L’opposition historique — le DPP, Parti démocrate progressiste — a gagné les élections présidentielle et législatives début 2016. Tsai Ing-Wen est élue présidente du pays en janvier 2016 et exerce son mandat depuis mai 2016. Son accession au pouvoir paraît comme un prolongement naturel du mouvement connu sous le nom « Mouvement des tournesols » ou encore « Printemps de Taïpei » (mars 2014).

La société civile qui est à l’origine de ce mouvement fonde de grands espoirs sur le présidence de Tsai Ing-Wen. La nouvelle présidente a souvent marqué sa volonté d’inclure la société civile dans l’exercice du pouvoir.

Désir démocratique

L’intérêt exprimé par la société civile et les autorités locales pour la démocratie participative s’inscrit dans ce contexte taïwanais prometteur. Les trois rencontres publiques auxquelles j’ai contribué ont clairement montré une appétence de la population pour le dialogue citoyen et en particulier chez les jeunes taïwanais que j’ai pu croiser.

Alors évidemment ce type d’événement attire les personnes les plus intéressées et il est donc logique de constater cette appétence chez les plus impliqués. Mais les élus et personnalités de l’administration que j’ai pu rencontrer ont confirmé ce fort intérêt pour les méthodes qui renouvellent les pratiques politiques.

Je pense que cette appétence est liée à deux facteurs caractéristiques du contexte taïwanais :

  • D’abord, le fait que Taïwan a rejoint le modèle démocratique relativement récemment après tout (fin de la loi martiale en 1987) et les citoyens expriment donc encore un espoir fort de prendre en main, grâce à la démocratie, leurs destins individuels et collectif.
  • Ensuite, le fait que Taïwan soit l’une des rares démocraties libérales asiatiques, a fortiori lorsqu’on relie son histoire à l’histoire du puissant voisin du Nord, cela donne une identité nationale clairement démocratique, car après tout, au-delà de l’histoire du XXe siècle, c’est bien la démocratie qui distingue Taïwan et donc les Taïwanais de leur entourage en particulier les plus proches.

C’est en lien avec ce contexte que je suis particulièrement ravi de mon déplacement à Taïwan et des leçons apprises au travers des échanges sur place. J’en profite d’ailleurs pour remercier ceux qui m’ont offert cette possibilité et en particulier messieurs Benoît Guidée et Nicolas Bauquel ainsi que mesdames Déborah Zeboulon et Joanne Antonetti.

Rencontres à Taïpei et Taïnan

img_8179Le mardi 11 octobre, j’ai rencontré  Yu-Chang Lin, le maire de Keelung, ville portuaire du nord-est du pays. Figure du DPP, élu il y a deux ans, il déploie dans sa ville un projet conséquent de réaménagement de la zone portuaire et de la base navale. Son projet constitue une modification majeure pour cette ville.

Capture d’écran 2016-10-17 à 06.32.22.pngL’après-midi du même jour, j’ai rencontré Béatrice Hsieh, directrice des affaires culturelles de la ville de Taipei. Nantes est connue en France, et de plus en plus en Europe, en tant que haut lieu culturel. La rencontre avec Mme Hsieh était donc un passage logique. La rencontre a eu lieu dans une ancienne piscine publique réaménagée en salle de répétition magnifiquement équipée pour répondre aux attentes des danseurs taïwanais.

Le mercredi 12 octobre, je déjeune avec Audrey Tang ministre du numérique  et M. Tseng vice-ministre du National Devlopment Council. Audrey est connue dans le milieu du logiciel open source pour avoir contribué à quelques logiciels et langages importants. Elle est aussi activiste promouvant les usages numériques pour plus de démocratie.

Capture d’écran 2016-10-17 à 08.19.06.png

L’après-midi, en présence de M. Tseng du ministère de l’économie et de militants prodémocratie fonctionnaires d’administrations centrales et locales ainsi que d’enseignants en sciences sociales, j’anime un atelier sur la démocratie participative. L’atelier est organisé par mes amis Lü Chia-Hua et Wu Min Hsuan tous deux activistes promouvant les nouvelles pratiques démocratiques
IMG_3606.jpgLe soir du 12 octobre, toujours avec l’aide de Lü Chia-Hua et Wu Min Hsuan et celle de l’équipe du Bureau français de Taïpei, j’étais l’un des deux intervenants du Café Philo. Le thème était la transition énergétique. J’ai pu présenter la démarche en cours dans la métropole nantaise autour du grand débat sur la transition énergétique.

IMG_3596.jpg

Capture d’écran 2016-10-17 à 08.22.56.pngLe jeudi 13 octobre, j’ai rencontré une équipe dynamique d’entrepreneurs et consultants en développement durable (Plan B). La culture serial-entrepreneurs de Justin Yu est impressionnante tout autant que le magnifique espace de coworking qu’ils ont mis en place dans un ancien stade de Taïpei.

IMG_3611.jpg

L’après-midi est marqué par une rencontre avec Rosalie Wu, l’un des symboles du renouvellement de la politique taïwanaise. L’échange porte naturellement sur les modalités du dialogue citoyen à la nantaise et nous explorons ensemble quelques difficultés et opportunités qui se présentent lorsqu’on tente de porter cette méthode sur une autre échelle, celle de tout un pays.

Nous prenons ensuite le « bullet train » pour aller à Taïnan dans le sud du pays où je présente devant des activistes de la région les modalités de la démocratie participative « à la nantaise ».

IMG_3619.jpg

IMG_8249.JPGLe 14 octobre matin est consacré à l’université Cheng Kung de Taïnan, la deuxième meilleure du pays selon les classements locaux. Je rencontre le président du C-HUB, monsieur Angus Liou. C-Hub est le département de design de l’université. Le rôle de cette « plate-forme de créativité » est de renforcer les relations entre l’université, la ville et son tissu industriel. J’ai en particulier apprécié l’expérience qu’ils nous ont présentée autour des ateliers de design avec les élus et fonctionnaires de la ville de Taïnan.

IMG_3622.jpgL’après-midi du 14 octobre était consacré à un atelier avec des fonctionnaires de la ville de Taïnan. Ils m’ont présenté leurs projets de création d’un nouvel hôtel de ville et les modalités de concertation citoyenne mises en oeuvre avec un focus particulier mis sur la bonne répartition du panel de citoyens dans les différentes composantes de la société taïnanaise.
14713708_10154461135652040_8879087354353322354_n.jpgDe retour à Taïpei pour la dernière soirée avant le vol de nuit me ramenant à Nantes, j’ai pu rencontrer un autre jeune élu qui marquera, je pense, la vie politique taïwanaise. Cette fois-ci il s’agit d’un député du KMT, monsieur Jason Hsu.
Jason a été élu en 2016 pour la première fois. Auparavant, il était lui aussi un serial-entrepreneur notamment dans la Silicon Valley. Il concentre son action de législateur sur la prise en compte du numérique dans l’action du parlement et de l’état central. Lors de cette rencontre, j’ai aussi fait la connaissance de monsieur Jason Best, l’un des pionniers du Corwdfunding et l’un des principaux contributeurs à la fameuse Obama JOBS Act qui a établi le cadre légal du crowdfunding aux Etats-Unis.

Cinq journées à Taïwan, bien remplies de rencontres et d’échanges. C’est toujours revigorant de constater à quel point la démocratie libérale reste un bien commun inégalable dont nos contemporains oublient parfois la valeur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

CATÉGORIE

Dialogue civique, Monde, Nantes

Mots-clés

, ,