Le résultat des élections municipales du 30 mars à Nantes a permis d’installer à l’hôtel de ville une majorité renouvelée qui a pris ses marques durant les deux premiers mois d’un mandat de six ans tout en commençant la mise en oeuvre d’un programme que les Nantais ont choisi à plus de 56%. 

Le dernier conseil municipal avant l’été s’est tenu hier, 23 juin 2014. Il a permis la mise en oeuvre d’un certain nombre d’éléments marquants du projet porté par Johanna Rolland durant la campagne de l’hiver 2013 et du printemps 2014. Le conseil du 23 juin a été aussi l’occasion de lancer des grands projets qui verront le jour dans quelques années.

Le 19 juin, le nouveau maire de Nantes, Johanna Rolland, avait déjà annoncé sur sa page Facebook la mise en place des cinq  premières mesures de son projet :

Les décisions prises concernent : la charte de déontologie, le sport, le microcrédit étudiant et les cafés culture.

La charte de déontologie est l’une des modalités de maintien d’une relation de confiance entre les électeurs et les élus. La charte, présentée par Pascal Bolo, proposée par la majorité et affinée par les propositions de l’opposition, a été votée à l’unanimité des élues du conseil municipal, de droite et de gauche. La charte oblige les élus dans plusieurs domaines. En particulier ils devront refuser les cadeaux de plus de 150 € et déposer ceux de moins de 150 € dans une salle dédiée de la mairie.

Le sport était également présent : le conseil municipal a voté favorablement au lancement des travaux de réhabilitation et d’extension du palais des sports de Beaulieu. Il accueille des activités de niveau professionnel (Handball) mais également des activités amateurs qui concernent tous les habitants de la ville. Le chantier, présenté par Ali Rebouh, débutera en juin 2015 pour être livré en août 2019.

Le microcrédit « logement étudiant » est une action importante dans la lutte contre la précarité des étudiants. En association avec le Crédit municipal et le Crous, les étudiants bénéficieront sous la forme d’un prêt d’une durée de 10 mois du montant du dépôt de garantie et du premier loyer. Le projet, présenté par Robin Salecroix, prévoit également que la Ville prenne en charge les frais de dossier.

La culture est l’un des axes forts d’une politique municipale.La candidate de la gauche durant la campagne municipale avait exprimé avec vigueur sa volonté de promouvoir la diversité des lieux culturels pour éviter l’institutionnalisation de la culture à Nantes. La première mesure allant dans ce sens a été présentée par Benjamin Mauduit sous la forme d’une adhésion de Nantes à un Groupement d’intérêt public regroupant plusieurs collectivités en vue d’un meilleur accompagnement des cafés culture, lieux culturels de proximité.

La mise en place progressive des conditions de succès des mesures annoncées lors des campagnes municipale et métropolitaine se poursuivra plus tard dans la semaine. Le conseil métropolitain abordera, entre autres, le lancement du processus de dialogue citoyen autour de la Loire et de la centralisé métropolitaine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

CATÉGORIE

Nantes, Politique

Mots-clés

, , , , ,